02 Avr 2018

Aide à l’évaluation des risques psychosociaux

VOTRE SERVICE INTERENTREPRISES DE SANTÉ AU TRAVAIL MET À LA DISPOSITION DE SES ADHÉRENTS UNE OFFRE D’ACTION EN ENTREPRISE DE PLUS EN PLUS ÉTENDUE ET VARIÉE.

CHAQUE AMETIF CONTACT EST L’OCCASION DE VOUS PRÉSENTER UNE DE CES ACTIONS TOUT EN APPORTANT LE TÉMOIGNAGE D’UN ADHÉRENT EN AYANT BÉNÉFICIÉ.

Pourquoi ?

Chaque entreprise peut être confrontée à une problématique de risques psychosociaux (RPS) : stress, burn out, souffrance au travail. Il s’agit d’une problématique parfois difficile à appréhender pour les employeurs et leurssalariés.

En quoi cela consiste ?

Les psychologues de l’AMETIF Santé au Travail peuvent vous accompagner à identifier et prévenir les RPS auxquels vous pouvez être confrontés  et proposer des possibilités d’action dans le but d’améliorer le bien-être de vos salariés et la performance de votre entreprise.

Comment ?

Sur demande de l’employeur ou sur les conseils de votre médecin du travail, les psychologues interviennent dans votre entreprise pour mettre en place une démarche participative. Pour assurer le succès de cette démarche, il est conseillé de mettre en place un comité de pilotage constitué de salariés représentants l’entreprise. Les psychologues de l’AMETIF Santé au Travail interviennent tout au long du processus pour sensibiliser les salariés impliqués. L’intervention doit être adaptée au contexte et à l’historique de l’entreprise. Une méthodologie différente peut être proposée selon le nombre de salariés et peut  évoluer au regard de ces éléments.

Et après ?

Cette évaluation permet de réaliser un état des lieux des RPS dans votre entreprise et donne lieu à une réflexion partagée par l’employeur et ses salariés. Cette réflexion doit aboutir à la mise en place d’actions concrètes d’amélioration. Par la suite, l’entreprise est en mesure de pérenniser cette démarche et de réévaluer les RPS en toute autonomie. Au besoin les psychologues de l’AMETIF Santé au Travail se tiennent à votre disposition.

JULIE MORELL, Psychologue du travail.

Laisser un commentaire