Le bruit est défini par une sensation auditive désagréable, gênante et pénible. Il est caractérisé par son intensité et sa fréquence (grave ou aigue). Sa nuisance dépend également du temps d’exposition.

PRINCIPAUX RISQUES POUR VOTRE SANTÉ

En cas d’exposition répétée :
Fatigue, irritabilité, perturbation du sommeil difficultés de concentration
Augmentation de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle liées au stress généré par le bruit n Surdité professionnelle : Attention, elle apparaît de manière insidieuse et est irréversible. Elle peut être précédée ou accompagnée de bourdonnements, sifflements d’oreille, vertiges…

En cas d’exposition à un traumatisme sonore (bruit bref et intense) :
Perte soudaine de l’audition accompagnée de bourdonnements et de vertiges n Perforation du tympan

CONSEILS DE PRÉVENTION

Prévention médicale :
Privilégier des procédés de travail permettant la réduction du bruit (limiter la durée et l’intensité de l’exposition)
Limiter l’utilisation des soufflettes et éviter les chocs
Veiller à la maintenance des machines et des outils
Encoffrer ou isoler des machines bruyantes
Limiter la propagation du bruit par pose de systèmes antivibratiles, par écran acoustique ou revêtement des murs par des matériaux absordants
Limiter le nombre de salariés exposés

Protection individuelle :
Il existe une grande variété de protecteurs auditifs : casque, bouchons oreilles à usage unique ou moulés à l’oreille.
Certains rendent possible la conversation tout en filtrant les bruits nocifs. n Ces protections doivent être portées pendant toute la durée de l’exposition au bruit car elles deviennent inefficaces lors d’un port intermittent

CONSEIL DE PRÉVENTION

Obligation de l’employeur d’évaluer et, si nécessaire, de mesurer le niveau de bruit

Il procède à l’identification des salariés exposés à des valeurs supérieures ou égales à 80 dB(A).

Article R4431-2 À partir de 80 dB(A) sur 8 heures / 135 dB(C) : seuil d’alerte :
– Information des travailleurs sur les risques liés au bruit
– Mise à disposition de protections auditives contre le bruit
– Examen audiométrique préventif

À partir de 85 dB(A) sur 8 heures / 137 dB(C) : seuil de danger :
– Signalisation de lieux de travail bruyants
– Port obligatoire de protections auditives contre le bruit
– Mise en œuvre d’un programme d’action de réduction du bruit

La surdité professionnelle est à déclarer au titre du tableau n°42 du Régime Général sous certaines conditions.
Il existe deux paramètres importants à prendre en compte pour évaluer l’exposition sonore : le niveau sonore exprimé en dB et le temps d’exposition. Ce tableau illustre l’équivalence entre le niveau sonore et la durée d’exposition au bruit. Ainsi une personne exposée pendant 28 secondes à 110 dB reçoit la même dose de bruit qu’une personne exposée pendant 8h à 80 dB.

CONSEILS DE PRÉVENTION

Réalisation : septembre 2016 MarkediA – 01 34 24 31 46 Comité de rédaction : Docteur Christine Derouet, Docteur Brigitte Gagnant, Mélodie Frère Kerzerho Thomas Limousin Crédit photos : © Fotolia.com / Istock – Marc Dufresne/ AMETIF Santé au Travail